Xstrata jusqu´à 2.5.2013

Mount Isa Australie
Xstrata est un groupe minier international dont les actions sont cotées à la bourse de Londres comme à celle de Zürich. L’entreprise est devenu un des plus gros exploitants et fournisseurs au monde de matières premières notamment grâce à ses liens avec Glencore. Il possède des mines sur tous les continents, en particulier au Chili et en Australie et comprend cinq entreprises différentes qui se sont chacune spécialisées dans un domaine particulier : charbon, nickel, cuivre, zinc et technologies minières spéciales.

Xstrata et le développement durable: une autoproclamation contraire à la réalité
Xstrata se retrouve sans cesse sous le feu de la critique en raison des méthodes d’extraction de matières premières qui nuit gravement à l'environnement, à la population, et aux travailleurs et à cause de son attitude hostile envers les syndicats. L’entreprise s'efforce donc de mettre en avant l'importance qu'elle accorde au développement durable et déclare sur son site que les profits de la société doivent être maximisés tout en diminuant autant que possible les effets néfastes. Cette politique de développement durable -de même que d’autres activités de la firme- est évidemment subordonnée à l'objectif principal et clairement formulé qu’est la croissance. Xstrata soutient que la résolution des problèmes concernant le développement durable améliore la réputation de la firme et constitue un avantage compétitif dans de nombreux domaines". Parmi ces avantages il faut compter l'accès à de nouvelles ressources et l'acceptation ou tout au moins un moindre rejet de la part du public des activités minières controversées.

Depuis quelques années, Xstrata publie des rapports concernant le volet "développement durable" de ses activités et met en avant son engagement dans le domaine de l'environnement, de l'économie, de la société ainsi que de l'emploi. Son PDG Willy Strothotte s'est félicité de ce qu'en 2009 65 millions de dollars avaient été investis dans les communautés concernées par les extractions. Comparé au chiffre d'affaires de 22,7 milliards de dollars pour cette même année 2009, le montant est modeste. Surtout si l'on considère que ces investissements visent à supprimer les résistances aux activités minières pour pouvoir extraire de plus grandes quantités de matières premières et assurer ainsi une augmentation des bénéfices. En outre, les activités de Xstrata continuent comme par le passé à avoir des impacts massifs sur l'environnement, sur la population locale ainsi que sur les travailleurs-euses —l’image avantageuse que Xstrata donne d'elle-même s'écarte ainsi grandement de la réalité.


Actualités de Xstrata